Nos artisans créateurs

rencontres

Fernanda Marques

Découvrez l’histoire de notre Potière : Fernanda Marques

Première femme potière de son village

Fernanda Marques Potière

Avant tout, Fernanda Marques est très fière d’avoir repris le flambeau de son grand-père potier. Il faut dire que c’était un art qui se transmettait jusque-là seulement de père en fils depuis des générations dans les familles de potiers.

C’est ainsi que Fernanda Marques devient la première Femme potière de son village « Molelos ». Un petit village situé dans la région centre du Portugal, connu grâce à sa poterie noire traditionnelle et ancestrale « barro-preto ».

******

Son grand-père, sa référence dans cet art ancestral

Fernanda Marques et son Grand-Père Potier

Dès son plus jeune âge, elle est attirée par le moulage et la création de pièces en argile noire. D’ailleurs, le grand-père encourage Fernanda et lui apporte les premiers enseignements de la poterie noire.
C’est finalement à l’âge de vingt ans qu’elle décide de se lancer. Fernanda reprend le vieux tour de potier en bois de son aïeul défunt. Autrement dit, elle se forme en autodidacte et persévère sans relâche jour après jour.
Finalement, à force de tourner, tester, recommencer, elle propose enfin des pièces de poterie noire dignes de l’art du « Barro-Preto ».

******

Poterie Traditionnelle de Molelos

Fernanda Marques devant son atelier à Molelos

Fernanda Marques se dédie totalement à sa passion et installe ainsi son atelier chez elle pour faire de la poterie son métier. Elle nomme son activité « Olaria Tradicional de Molelos » (Poterie Traditionnelle de Molelos).
En effet, ses œuvres reflètent toute la beauté et la culture de cet art traditionnel dont elle reprend l’authenticité des formes dans ses créations.
Fernanda s’est affirmée au fil du temps en tant que femme potière, dans un art qui, à Molelos, a toujours été celui des hommes.

******

L’univers de Fernanda Marques

Fernanda Marques et ses créations artisanales uniques

Fernanda confectionne des pièces utilitaires mais principalement des objets de décoration en pièce unique ou en toute petite série.
Elle produit des œuvres aux lignes traditionnelles avec une finition de qualité qu’elle affectionne particulièrement dans chacune de ses créations.

******

Une signature dans chacune de ses œuvres

Fernanda Marques grave ses créations avec amour et passion

Ainsi, On retrouve souvent des motifs décoratifs aux formes florales ou graphiques sur ses créations. Fernanda les grave avec soin et délicatesse. Des finitions qui allient charme et singularité.
Elle travaille également sur la texture de l’objet donnant du corps, de l’aspect. Parfois, elle joue le contraste, faisant côtoyer des parties texturées et d’autres polies, ce qui apporte un cachet particulier à ses créations.
La qualité de finition de ses œuvres caractérise le savoir-faire de Fernanda, son univers, sa marque.

******

Son art, c’est aussi partager sa passion

Fernanda Marques et ses créations faites mains

Fernanda expose ses œuvres sur les marchés. Elle participe à des expositions ou évènements dans tout le pays. De toute évidence, Fernanda contribue à promouvoir cet artisanat traditionnel et la poterie noire de Molelos.
Elle aime partager sa passion avec les personnes qui visitent son atelier. Elle explique les processus de fabrication et le temps nécessaire, étape par étape, pour arriver au résultat final d’une création. Comme elle le souligne, il ne suffit pas seulement de trouver l’objet joli une fois terminé. C’est tout autant intéressant de savoir comment il a été fait. C’est ainsi que l’on apprécie d’avantage cette pièce créée à la mains et ce qu’elle représente.

******

Perpétuer le patrimoine de la poterie noire

Fernanda Marques et la Soenga à Molelos

À Molelos, une poignée de potiers créent encore des objets en poterie noire de façon artisanale. Ils perpétuent avec passion cet art ancestral et traditionnel ancré depuis des siècles dans la culture du village et dans le patrimoine du Portugal.
Les pièces sont essentiellement cuites au four à bois, de nos jours.
Mais même si le mode de cuisson a évolué avec le temps, les potiers n’oublient pas la cuisson traditionnelle pratiquée par leurs ancêtres, appelée « Soenga ».
D’ailleurs, ils reconstituent pour le public, une fois par an, cette pratique lors d’une représentation locale. Pour ce faire, les céramistes rassemblent toutes les poteries pour les cuire dans les flammes à même le sol. Ils les recouvrent de mottes de terre pour créer l’enfumage qui durera ensuite de longues heures. Grâce à ce processus de cuisson, la poterie prend cette couleur noire si particulière.

*******

X